La compétitivité du groupe et son positionnement d’acteur majeur sur ses marchés passent essentiellement par l’amélioration continue des performances.

Le Système de Management de l'Energie (Smé) 

L'enjeu est d'assurer un accès pérenne aux sources d'énergie tout en limitant l'impact environnement de l'activité. Pour ces raisons, un Système de Management de l'Energie (SMé) propre au groupe Emin Leydier a été mis en place avec pour objectif l'obtention de la certification ISO 50001 de l'activité papier. 

Un enjeu environnemental qui peut de maîtriser les impacts environnementaux associés à l'énergie, en particulier les émissions de gaz à effet de serre. Le SMé trouve naturellement sa place dans la cadre de la loi de Transition Energétique pour la croissance verte et ses dispositifs en faveur des "électro-intensifs" qui concernant les deux papeteries du groupe (Champblain-Laveyron et Nogent-sur-Seine). 

 

Les objectifs à 2020

2017 09 objectifs sme

La certification ISO 50001

ISO 50001 se fonde sur l'amélioration continue. Il s'agit pour les entreprises d'intégrer le management de l'énergie à l'ensemble des efforts mis en oeuvre pour le management de la qualité et environnemental. Le cadre d'exigences de la certification permet également de mesurer les résultats, d'examiner l'efficacité d'une polituque et d'améliorer en continu le management de l'énergie.

La certification ISO 50001 est un point central dans cette démarche. Après plusieurs mois de travail, le groupe a passé avec succès l'audit réalisé en juin 2017 et a obtenu la certification ISO 50001 pour l'activité papier. 

certification ISO 50001L'AFNOR, l'organisme certificateur, a relevé plusieurs points forts au cours de ses audits notamment le professionnalisme et l'engagement des collaborateurs. 

Les sites de Champblain-Laveyron (26) et Nogent-sur-Seine (10) disposent d'un Système de Management de l'Energie normalisé, conforme et bénéficient désormais de cette toute nouvelle certification pour mettre en oeuvre leur engagement d'amélioration continue de la performance énergétique.

La démarche des papeteries va aujourd'hui s'orienter vers des actions concrètes et opérationnelles pour poursuivre la diminution de consommation spécifique (énergie nécessaire pour produire 1 tonne de papier). 

 

Partagez cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

haut de page